Brunch

Luxe calme et volupté chez le Maître Chocolatier

Publié Tue, 19 Apr 2011 23:44:30 +0000, par Laure Juilliard, dans Food

MAJ 2 : LE RESTAURANT EST FERMÉ
MAJ: LE BRUNCH N’EST DORÉNAVANT PLUS SERVI

Article écrit originellement pour les Zurbaines.

Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

Extrait du poème « Le Lac » d’Alphonse de Lamartine (1790-1869)

Le salon de thé du Maître Chocolatier est une suspension dans le temps. Un lieu où toute sensation de stress disparaît instantanément. Situé dans l’un des plus beaux édifices historiques de Montréal, Le Maître Chocolatier nous invite au voyage des sens et nous plonge dans une atmosphère teintée de multiples influences françaises, marocaines, cubaines ou encore anglaises, créées avec brio par Nada Fares, la propriétaire des lieux. C’est une expérience visuelle et culturelle particulière qui vous attend, où tableaux d’art contemporain, estampes japonaises, porcelaine anglaise fine, lustres précieux, chaises et chandeliers d’époque se mélangent avec goût, délicatesse et raffinement.

Après le plaisir des yeux, place à la gourmandise avec un brunch qui relève de la dégustation culinaire exceptionnelle, n’utilisant bien sûr que des produits de saison! Le chef pâtissier Jami Liverman nous gâte avec, côté salé, son « sandwich gourmand » (14$) composé d’une omelette garnie de pancetta, parmesan et ciboulette, servie avec tomates rôties, champignons, épinards et prosciutto, le tout sur un pain marocain.

On note avec délectation l’huile d’olive fine, rare et parfumée! Côté sucré, on craque pour « un réveil en douceur » (14$), un cake grillé garni de fruits caramélisés à la vanille et de crème fraîche… divin et savoureux! Les végétariens, petits estomacs et amateurs de pâtisseries seront également comblés par les autres propositions du menu.

On accompagne le tout d’un café Nespresso, d’un smoothie frais ou d’un thé choisi parmi une sélection étudiée (le thé vert aux fruits de Provence est un must).

Au final, on ressort du brunch du Maitre Chocolatier un peu rêveuse, un peu désorientée. On serait bien restée quelques instants de plus dans cet endroit qui respire le luxe, la tranquillité et le bon goût… On reviendra évidemment pour l’afternoon tea (32$) et, plus exceptionnel encore, on s’attablera le jeudi soir pour goûter à la somptueuse cuisine de Nicolina Servello, Nada Fares et Jami Liverman lors des « nuits Borgia », un souper où la haute gastronomie est à l’honneur (100$ ou 130$ avec accord mets et vins). Une expérience culinaire qui promet d’être enchanteresse. Pensez à réserver rapidement, les places s’envolent déjà !

Le Maître Chocolatier – 1612 Sherbrooke Ouest Montréal – 514 544 9475

Crédits photos: Julia C. Vona


Vos Commentaires

7 commentaires

merveilleuses photos! tu me rappelles aussi que j’ai un Living Social Deal pour deux pour y aller…j’allais complètement oublier! Merci :) J’adore ton blog aussi.

Commentaire de Dina, le 22 avril 2011

Hou lala …Ça semble exquis !

Commentaire de La bouche pleine, le 26 avril 2011

Ça l’est!!

Commentaire de Laure, le 26 avril 2011

woow les photos sont magnifiques. Cela me donne le gout de manger… Bravo tres bonne photographe…

Commentaire de Camille TM, le 28 juillet 2011

Je reviens tout juste du Maître Chocolatier (pour le High tea). Si vous avez le choix entre cet endroit et le Birks Café, allez au Birks sans hésiter. D’une part pour le prix (26.50$ par personne contre 32$ chez le Maître Chocolatier) et d’autre part pour la qualité et le choix des produits servis. Jérôme Ferrer s’en sort très bien je trouve, entre ce petit café dans la somptueuse bijouterie, et l’Europea, l’un de ses nombreux restaurants, que j’affectionne particulièrement !

Commentaire de Dumoulin Cécile, le 7 août 2011

J’y suis allée avec une amie et avions pris le thé c’était très agréable. Les photos sont vraiment belles, comme toujours! :)

Commentaire de Eunice, le 14 septembre 2011

Merci Eunice :) J’y retourne bientôt pour découvrir le fameux « Tea Time »!

Commentaire de Laure, le 14 septembre 2011

Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *