Culture

Une rentrée culturelle éclectique!

Publié Mon, 19 Sep 2011 22:28:27 +0000, par Laure Juilliard, dans Lifestyle

Montréal bouillonne culturellement! Entre grand classique et représentation inattendue, cette rentrée 2011 se place définitivement sous le signe de la curiosité.

On commence avec un spectacle hors norme créé par le collectif de chorégraphes La 2e porte à gauche, connu pour transposer la danse contemporaine dans des lieux insolites, en coproduction avec l’Agora de la danse: Danse à 10.

Danse a 10 Agora de la danse La 2e porte a gauche

Au sein du Kingdom-Gentleman’s club, bar de danseuses nues réputé de la ville, on mélange sensualité, nudité, question de société, absurdité, brutalité, burlesque et danse contemporaine. Un cocktail explosif dans lequel on ajoute une proximité particulière avec les interprètes et leurs univers chorégrahiques.

Imaginez…

Vous rentrez dans cet espace pourpre, tamisé, un brin kitsch. Des barres en métal encadrent une scène lisse, prête à accueillir des performances inhabituelles pendant un temps limité. Autour de vous, des barmaids, vraies catwomen armées de leurs bouteilles, prêtes à « shooter », s’assurent que tout va pour le mieux côté gosier. Les onzes interprètes: Blanche, Francis Ducharme, Miriah Brennan, Angie Cheng, Clara Furey, Ellen Furey, Peter James, Alexis Lefebvre, Simon-Xavier Lefebvre, Emmanuel Proulx et Miss Betty Wilde, se promènent autour de vous, discutent, vous jaugent, vous dévisagent… avant de monter sur scène pour vous livrer un spectacle qui d’une façon assez étrange ne met absolument pas mal à l’aise malgré la nudité quasi omniprésente.

Tour à tour, une vision de ce métier tabou vous est donné… On note particulièrement l’interprétation de Clara Furey, qui, sur une entrée christique, déambule sur la scène telle une sirène, envoutante avec son corps filiforme, presque enfantin, sa chevelure abondante, sa voix cristalline. Comme le marin, vous vous laisserez subjuguer par son rythme balancé puis sombrerez lorsque retentira le son strident de cette créature blessée… Une performance absolument époustouflante. Enfin, la proximité avec les artistes atteint son paroxisme lorsqu’ils vous proposent pour 10$ une petite danse privée dans l’isoloir. C’est une expérience unique pour l’initiateur et l’initié… Un moment « fashionably artistic » qui n’appartient qu’à eux.

Dans un registre beaucoup classique, on se délecte du célébrissime Les Noces de Figaro, proposé par l’Opéra de Montréal, avec quelques un des barytons, mezzo-sopranos et sopranos les plus en vue de la scène internationale.

Opera de Montreal Les Noces de Figaro

On passe un délicieux moment dans cet univers léger au doux accent de vaudeville et on se pâme d’admiration pour ces voix si pures, si justes. La mise en scène, les costumes et les décors calqués sur les modèles de l’époque apportent la petite touche romanesque finale pour parfaire le moment. Le coup de coeur sonore va directement à la jeune canadienne Julie Boulianne, dont l’interprétation de Cherubino est tout simplement charmante et surprenante! On garde encore un souvenir très ému du célèbre air « Voi che sapete »…

Danse à 10 – Kingdom-Gentleman’s club – 25, 26 et 27 septembre à 19h. Représentation supplémentaire les 2 et 3 octobre à 19h – 18 ans et +

Les Noces de Figaro, de Wolfgang Amadeus Mozart – Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts – 17, 20, 22 et 24 septembre 2011 à 19 h 30

Crédits Photos Danse à 10: Mathieu Doyon


Vos Commentaires

1 commentaire

J’ai hâte d’arriver là-bas:)

Commentaire de Susu Paris Chic, le 24 septembre 2011

Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *