Culture

Odysséo, un manège enchanté

Publié Sun, 23 Oct 2011 20:40:06 +0000, par Laure Juilliard, dans Lifestyle

Cavalia 2011 Odysseo

Le cheval est un animal fascinant. Enfant déjà, c’était celui que nous affichions sur nos murs, celui que nous montions le dimanche au centre équestre, celui dont on aimait flatter le naseau ou caresser les flancs puissants. Le cheval est proche de l’homme. Il l’a soutenu dans tous les cas de figures, dans des situations violentes, douces, éducatives ou juste pratiques. Il est l’allié de l’homme, son compagnon de route. Il existe une symbiose évidente qu’Odysséo, le deuxième et nouveau spectacle de Cavalia, arrive particulièrement bien à mettre en scène. On imagine la complicité et la patience qu’il a dû falloir à ces deux êtres vivants pour se comprendre, s’obéir, s’apprivoiser. Le résultat est sensationnel! À l’excellente maitrise cavalière, s’ajoute des numéros d’acrobates impressionnants et des projections visuelles de toute beauté. Petits et grands, attendez-vous à du beau et à de l’étonnant!

Cavalia Odysseo 2011

Odysseo 2011 Cavalia

Odysseo Cavalia 2011 Montreal

2011 Odysseo Cavalia Montreal

2011 Cavalia Odysseo Montreal

On notera seulement ce petit bémol, d’une importance très légère par rapport à l’ampleur du spectacle, mais notoire: aucun des acrobates guinéens d’Odysséo ne sont sur des chevaux. L’explication tout à fait justifiable que ces derniers ne sont pas cavaliers n’enlève pas l’impression un peu cliché de voir uniquement des cavaliers blancs majestueux s’élever dans les cieux et constater que les acrobates guinéens (certes excellents) restent à terre tout le long du spectacle. Que cette dernière remarque ne vienne cependant pas gâcher votre plaisir car tout le travail réalisé par l’équipe d’Odysséo vaut bien plus que cela! Nous nous évadons dans un univers onirique, alors au diable le politiquement correct :)

ODYSSÉO s’installe à Laval, près de l’autoroute 15 et du boulevard St-Martin. Toutes les informations sur les billets ici.

Crédits photos: Cavalia



Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *