Un mois de mai rock et électro – Agenda des sorties musicales

Publié Tue, 03 May 2016 14:47:48 +0000, par Sarah Duvivier, dans Lifestyle

Avec l’été qui pointe enfin son nez, la programmation musicale est au rendez-vous. Comme tous les ans, le mois de mai offre une myriade de concerts variés. Petit guide des événements à ne pas manquer.

Semaine 1

Ce jeudi 5 mai, c’est avec le groupe Death from Above 1979 que l’on débute ce mois chargé en concerts. Le duo de rock indépendant basé à Toronto va enflammer le Métropolis, accompagné de Eagles of Death Metal qui assurera la première partie pendant toute la durée de leur tournée. Leur dernier album datant de 2014, on ne sait pas trop à quoi s’attendre en termes de set list, mais la formation basse-batterie aux sonorités très métalliques du groupe ne nous laissera surement pas indifférents.

Death_from_Above_1979_Montreal

Le 7 mai, ce sont Vitalic et Danger qui vont remuer la foule du Théâtre Fairmount. Deux artistes français, compositeurs de musique électronique, mis à l’honneur pendant cette soirée organisée dans le cadre du 18ème anniversaire du collectif Neon. Le lendemain, c’est Âme qui sera aux platines au StereoBar. Les deux artistes allemands de deep house et de tech house, membres fondateurs du label Innervisions, sont des habitués de la scène montréalaise qui leur voue presque un culte. On ne doute pas une seule seconde que leur présence suffira à motiver leurs fans, même un dimanche…

Ame_Montreal

Semaine 2

Le 10 mai, le groupe de rock américain Cage the Elephant viendra nous jouer son dernier album au Centre Bell, avec rien de moins que Portugal the Man pour chauffer le public. Tous ces musiciens réunis le temps d’une soirée nous font un peu oublier l’endroit où ils se produisent, qui n’est clairement pas notre salle de spectacle de prédilection…

Le 11, on attend avec impatience la prestation live de Floating Points qui sera de passage au Centre Phi en compagnie de quatre musiciens. Le son du producteur et DJ originaire de Manchester oscille entre jazz, post-rock et musique néoclassique. Le 13, on aura le plaisir de se déhancher sur la musique house de The Magician pour l’inauguration de DSTRKT. La terrasse du New City Gas sera dès lors ouverte tous les vendredis pour la saison estivale. Pour parfaire cette semaine électro, Adana Twins, autre duo allemand au son à la fois deep et groovy, fera vibrer le dancefloor du StereoBar tandis que les deux bombes de Blond:ish nous joueront un set à la fois dark et sensuel au Velvet. Les deux belles blondes espagnoles sont aussi connues pour leurs sets voluptueux au Robot Heart à Burning Man. Il va faire chaud à l’Auberge Saint-Gabriel!

Cage_the_Elephant_Montreal

Blondish_Montreal

Semaine 3

Le 18 mai, Breakbot revient à Montréal pour nous faire découvrir son nouvel album avec un set live. Le DJ et producteur français va sans nul doute faire groover le Théâtre Fairmount avec ses rythmes funky. Ce soir là, Caravan Palace se produira également au Métropolis, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal. Les quatre compositeurs qui forment le groupe transforment avec énergie la musique rythmée qui caractérise encore aujourd’hui la folie des années 30 en jazz électro swing à la fois moderne et glamour.

Caravan_Palace_Montreal

Le 20 mai, c’est le trio Moderat, formation musicale réunissant le duo berlinois Modeselektor et Sascha Ring, a.k.a. Apparat, qui sera de retour sur la scène du Métropolis. Leurs derniers enregistrements sont tout aussi envoûtants que ceux des albums précédents et on trépigne littéralement à l’idée d’assister à leur prestation. Le spectacle est malheureusement sold out mais pas de panique, il y a toujours moyen de se procurer des tickets auprès de particuliers sur la page Facebook de l’événement ou même à la porte. Pour les insatiables, after party avec Phon.o (live), musicien / producteur et DJ originaire de Berlin et faisant partie du même label que Moderat – 50 Weapons, au Newspeak.

Moderat_Montreal

Le lendemain, on retourne au Newspeak pour aller se déhancher sur les rythmes endiablés de The Black Madonna. De son vrai nom Marea Stamper, cette productrice américaine à l’esprit quelque peu androgyne est redoutable avec des vinyles entre les mains ; offrant des sets vacillant avec brio entre techno et disco. Son dernier passage dans le club montréalais était mémorable! Et pour terminer ce weekend de 3 jours en beauté, on vous recommande d’aller écouter les performances de Henrik Schwarz (live) et Bedouin au Stereo. Le premier étant un vétéran de la scène deep house allemande, les deux autres formant un duo créant des mélodies et des rythmes ensorcelants et également connus pour leurs sublimes sets joués au lever du soleil au Robot Heart, à Burning Man.

Bedouin_Montreal

Semaine 4

Pour la dernière semaine, ce n’est autre que Max Cooper qui captivera les fans de musique expérimentale sur le plancher du StereoBar. Musicien d’origine anglaise, Max Cooper est un artiste accompli qui évolue dans son propre univers créatif et révèle des mélodies électroniques qui transcendent son public.

Pour clôturer ce mois de mai en célébrant l’arrivée de l’été, pourquoi ne pas organiser une petite virée entre amis à Pointe-à-Calumet? Certes, le Beachclub s’adresse à une population plus orientée EDM, mais l’événement du 29 mai attirera probablement un autre type de fans puisqu’il accueillera Nicole Moudaber, reine de la techno, ainsi que Victor Calderone, l’un des artistes les plus prolifiques du milieu.

Nicole_Moudaber_Victor_Calderone_Montreal

Sans oublier que se dérouleront également au mois de mai la quatrième édition de l’exposition MTZ ZOO, les Nuits Chromatic et la première fin de semaine au Piknic Electronic. Des choix cornéliens vont s’imposer…

Crédits photo: Esra Rotthoff, Ira Chernova, Yonathan Baraki



Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *