Culture

« As-tu une bonne histoire? » Oui, elle s’appelle « Passages »…

Publié Sun, 25 Oct 2009 16:38:13 +0000, par Laure Juilliard, dans Lifestyle

Je vous emmène au théâtre aujourd’hui… mieux, je vous emmène au coeur d’une divulgation de peurs souvent refoulées et d’un témoignage juste et touchant.

« Passages », c’est un monologue de 90 minutes interprété et écrit par Catherine Dajczman. Dans ce témoignage, elle évoque tout d’abord plusieurs peurs universelles: celles de mourir, de ne pas avoir le temps, d’être passé à côté de quelque chose, de ne pas atteindre son but. Puis elle nous raconte sa quête de sens à travers l’univers des camps nazis qu’a vécu son grand père juif Polonais Zaïdi.

Catherine Dajczman passages

Une énième histoire qui raconte encore une fois la même chose penserez-vous?  Détrompez-vous…

En mixant humour et tragédie, mouvements exubérants et regards fixes, yeux mouillés de larmes et sourire jusqu’aux oreilles, Catherine Dajczman parvient à nous tenir en haleine, seule sur scène, d’une façon remarquable. De l’énergie à revendre, elle en a! Des vérités à partager, elle en regorge! De l’émotion à en crever, elle n’a que ça!

« Passages », dont je soupçonne une bonne partie autobiographique et non pas auto fictive (ou dans ce cas je salue encore plus bas le talent) m’a littéralement émue… des émotions fortes on été vécues, des frissons se sont fait sentir, un message est passé.

Sa conclusion? On a le temps! On a le temps d’être heureux, on a le temps de profiter de la vie, on a le temps de prendre conscience de notre rôle sur cette bonne vieille terre.

Ma conclusion: vous souhaitez investir dans du temps de qualité? Allez voir « Passages », du côté du théâtre de l’espace Go, 4890 Boulevard Saint-Laurent du 23 octobre au 7 novembre à partir de 19h30.

Petit parallèle touchant: Catherine est la directrice générale et artistique de NU, toute nouvelle compagnie qui souhaite mettre en valeur le théâtre de création. « Passages » est le premier texte présenté par cette société. Pour une première mise à nue, sans artifices, libre et pleine d’intégrité, je tire mon chapeau bas!


Vos Commentaires

3 commentaires

Wow : ça me donne presque le goût d’y aller une autre fois! Génial que tu aies apprécié autant que moi!

Commentaire de Bianka, le 26 octobre 2009

Cette pièce était tout simplement géniale.

Commentaire de MarjorieB, le 31 octobre 2009

le résume de cette piece me touche enormément je n’ai pas eu l’occasion de la voir mais j’aimerais beaucoup car la nature des thèmes abordés est universelle j’habite paris , j’espere pouvoir la voir jouer

Commentaire de nadya, le 8 novembre 2009

Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *