Culture

« Nous vivrons » car « Tout est encore possible »!

Publié Sat, 07 Nov 2009 17:45:02 +0000, par Laure Juilliard, dans Lifestyle

« Tout est encore possible« … n’est-ce pas un titre évocateur de sentiments positifs, de vie meilleure, de futur enjolivé? Pourtant dans cette nouvelle pièce de théâtre de Lise Vaillancourt, ce sont des sujets difficiles qui sont traités. Sous une couche de merveilleux surréaliste et de poésie, cette représentation exposera tour à tour les peurs reliées à la mort, le rejet des autres et particulièrement celui de la mère, l’inexistence de la figure paternelle et le besoin inconditionnel de l’amour sous toute ses formes.

Dans cette aventure fantastique partagée entre l’Afrique et Montréal, trois personnages principaux viennent nous raconter des histoires aberrantes dans la forme mais tellement pleine de sens et d’espoir dans le fond. Pendant ces 1h20 de représentation servie par une excellente mise en scène et éclairage de Daniel Meilleur,  on rit avec la prestation impayable de Louise Bombardier,

on s’identifie avec l’intrigant Widemir Normil,

on est submergé d’émotion avec l’attachant Émile Proulx-Cloutier,

et plus que tout, on reçoit en pleine figure l’amour maternel de Lise Vaillancourt, exceptionnelle dans son rôle de mère maladroite mais terriblement aimante.

« Tout est encore possible » est un message d’amour et d’espoir qui nous rappelle que l’imagination, lorsqu’elle est bien utilisée, représente la force créatrice de l’homme et amène vers les réponses que nous recherchons universellement tant. Rêver, imaginer et parler de situations impossibles c’est marcher vers la voie de la guérison et vers le message positif.

Ce sont par les métaphores que nous dessinons nos destins, cette pièce est l’une des plus belles que j’ai vues pour dire un grand OUI à la vie.

« Tout est encore possible » se joue au théâtre d’aujourd’hui du 3 au 21 novembre 2009.

texte et interprétation Lise Vaillancourt
mise en scène et conception visuelle Daniel Meilleur
interprétation Widemir Normil, Louise Bombardier, Émile Proulx-Cloutier
assistance à la mise en scène Annie Lalande
conception visuelle et accessoires Guy Fortin
conception visuelle Yves Dubé
costumes Michèle Hamel
conception d’éclairages et régie générale Lucie Bazzo
musique originale et son Michel Robidoux
coiffures et maquillages Florence Cornet


Vos Commentaires

1 commentaire

les monologues de ses personnages sont trés touchants et tellement proche de nous

Commentaire de nadya, le 9 novembre 2009

Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *