Brunch

Sparrow, la réconciliation!

Publié Sun, 13 Nov 2011 10:09:01 +0000, par Laure Juilliard, dans Food

MAJ: LA FORMULE A 18$ N’EST DÉSORMAIS PLUS D’ACTUALITÉ.

Les goûts et les couleurs changent! Je dois reconnaitre avec beaucoup d’enthousiasme que la nouvelle formule brunch du Sparrow est une véritable réussite (en juin 2010 je n’avais franchement pas la même opinion)!

Brunch Montreal Sparrow

Au programme, un menu fixe à 18$ qui ravira les becs sucrés comme les amateurs de salé. Dans une ambiance bobo-hipster typique mile-end on commence par quelques scones accompagnés de fruits frais, de beurre fouetté extra léger et d’un curieux mais non moins délicieux fromage caramélisé. Ça commence TRÈS bien!

Brunch Sparrow - Fromage caramel

Brunch Sparrow - Scones

La suite du menu s’annonce tout aussi réussie avec une belle assiette composée des saucisses, oeufs tournés, fèves au lard, tater tots et des fameux « biscuits and gravy ». So British!

Brunch Sparrow Montreal Mile-End

Enfin, on termine sur une note sucrée avec un divin pain aux bananes maison qu’on savoure jusqu’à la dernière miette!

Brunch Sparrow - Pain aux bananes

Brunch Sparrow - Petit pot de lait

Brunch Sparrow - Confitures

Le petit plus qui nous fait frémir de plaisir: tout est à volonté! Gourmands confirmés, vous allez être comblés!

Brunch Sparrow - Bar

Pour avoir un avis anglo, je vous invite à lire l’article de mon « homologue brunch » Montreal Breakfast Review avec qui j’ai eu le plaisir de partager ce déjeuner :)

Brunch Sparrow Montreal

Le Sparrow – 5322 boulevard Saint-Laurent – (514) 507-1642
Brunch samedi et dimanche de 11h à 15h30


Vos Commentaires

8 commentaires

Le fromage caramélisé vient de Norvège, c’est du « geitost » ou du « brunost » selon qu’il est fait au lait de chèvre ou de vache, et je suis tellement contente de pouvoir en trouver à Montréal!!!

Commentaire de Dorydee, le 14 novembre 2011

Merci pour la précision!! :)

Commentaire de Laure, le 14 novembre 2011

Tu sais quoi! Ça fait super longtemps que j’observe ton blog et que je découvre de belles places intéressantes à Montréal ( tu me donnes un peu plus d’espoir en cette ville). Je suis enfin entré dans l’univers du blog moi-même et je suis super excité de pouvoir enfin connecter avec mes bloggers préférés!

Commentaire de Ella, le 17 novembre 2011

Welcome alors :) Et merci pour les jolis compliments! Montréal est une ville pleine de jolies surprises, il faut juste savoir où les débusquer! (Le quartier Saint-Henri commence à devenir de plus en plus intéressant)!

Commentaire de Laure, le 18 novembre 2011

Hmm! Tout ça me donne faim! Penses-tu qu’il faut réserver pour bruncher un dimanche à midi? Prennent-ils les réservations? Je veux y aller ce weekend avec une amie. J’ai hâte!

Commentaire de ClaraOM, le 24 novembre 2011

Oui je pense qu’il est préférable de réserver!

Commentaire de Laure, le 24 novembre 2011

Je suis allee au brunch aujourd’hui sur ta recommandation et je pense que la qualite a deja fait chute libre, j’ai rarement ete aussi decu pour un brunch! Ils ne m’ont jamais servi mon entree et ma compagne n’a pas recu de fruit sur la sienne, qui consistait d’ailleurs seulement de pain grille. Mon plat principal, un spatzle aux pleurottes, n’avait aucun gout, et les pleurottes avaient la consistence de caoutchouc, probablement congelees puis reconstituees. Le gateau aux pommes etait minable, sec et froid avec un gout de refrigerateur. Et personne ne nous a offert quoi que ce soit a volonte! Et toute cette tristesse a coute $18 chacune!! Plus jamais, Sparrow, c’est la derniere fois.

Commentaire de Anouk, le 27 novembre 2011

Je suis bien triste de lire ça… moi qui avait décidé de faire la paix avec le Sparrow, je constate que la qualité n’est toujours pas complètement au rendez-vous. Au moment où j’ai testé ce brunch, tout était à volonté, les plats étaient bons et les gâteaux frais… Ce n’est pas la première fois que je reçois des commentaires négatifs sur des endroits où j’ai eu personnellement une bonne expérience. Si le Montréal culinaire a bien un défaut, c’est celui de l’inconstance malheureusement.

Commentaire de Laure, le 27 novembre 2011

Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *