Restaurants

« Power bowl » et poké : la tendance plat en-bol encercle Montréal

Publié Fri, 26 Aug 2016 15:52:36 +0000, par Laure Juilliard, dans Food

Sur toutes les tables en 2016, les bols ont pris leur revanche sur les assiettes. Power bowl, bibimbap, poke, açai bowl, porridge : la tendance est bel et bien au « plat en-bol », vibe californienne en prime. Santés, peu caloriques, énergétiques, et bien évidemment, instragram-friendly, voici une sélection de quelques-uns des meilleurs bols montréalais. Une affaire rondement menée.

LE POKÉ

Cette salade typiquement hawaiienne se compose de gros cubes de poisson ou de fruits de mer crus, souvent assaisonnés de sauce soya, d’huile de sésame, d’algues, de graines de sésame, de dés de jalapeños et d’avocat. En plein dans le mille, le restaurant Venice MTL, situé au cœur du Vieux-Montréal, embrasse parfaitement les codes de cette tendance avec son atmosphère californienne, et ses petits plats santés estivaux. Le poké de thon au riz, edamames, mangue, gingembre tobiko, shoyu et mayo épicée y est tout simplement sublime, pour ne pas dire addictif. Mention spéciale aussi au Poké Bar, qui souffle un vent de fraîcheur sur la rue Crescent avec ses pokés bien équilibrés, ou à composer soi-même.

poke montreal restaurant Venice

LE «POWER BOWL»

Ce plat adulé des adeptes d’Instagram combine des ingrédients santés, souvent bios, aussi appétissants que nutritifs. Légumes, légumineuses, céréales, protéines… vous avez l’embarras du choix. Établie à Montréal en 2014, la chaîne Copper Branch change les codes de la restauration rapide en servant à ses clients des aliments gourmets et végétaliens. On adore leurs bols énergisants bien copieux, notamment le Méditérranéo, parfumé d’une huile d’olive infusée d’ail et de basilic.

power bowl montreal copper branch

Grand classique montréalais et présent sur le marché avant même que la tendance ne fasse fureur, Aux Vivres est un pionnier dans le domaine des bols santés, spécialisé dans la cuisine végétalienne. La notoriété de son bol dragon nappé de sa célèbre sauce éponyme n’est plus à faire : un délicieux mélange de riz brun biologique, betterave râpée, carotte, chou rouge, daïkon, laitue, pousses, goémon, graines de sésame grillées et tofu ou tempeh grillé. Une valeur sûre!

aux vivres photo susan moss pour tourisme montreal

Mandy’s, c’est le concept même de la power salade, soit une dose généreuse de verdure agrémentée d’une multitude d’aliments excellents pour la santé et la satiété. On adore la Wolfle Bol, servie dans un grand bol ravissant – que l’on peut acheter sur place – composée d’un mélange de laitue mixte, riz brun, roquette, chou frisé, tomates cerises, noix de Grenoble, avocat, parmesan, carottes râpées et graines de sésame rôties. Une jeune chaîne vraiment prometteuse à découvrir dans Westmount, le Mile End et le centre-ville.

plat en bol montreal salade mandys

Au Résonance!, on combine café, cuisine végétalienne et jazz contemporain. Une adresse en sous-sol du Mile End, plutôt confidentielle, dont le bol rouleau d’avocat est une pure merveille. Le genre de plat pour lequel on est prêt à se déplacer. La recette, toute simple et joliment présentée, propose une base de riz ou de quinoa sur laquelle se superposent guacamole, concombres, carottes, gingembre mariné, tamari et graines de sésame. On roule le tout dans des feuilles de nori que l’on déguste goulument jusqu’à la dernière miette. Parmi les classiques du Mile End, il y a aussi le Café Falco dont j’ai parlé maintes et maintes fois sur ce blogue et que j’adore!

bol vegan montreal cafe resonance

Cap ensuite sur la Petite-Bourgogne au September Surf Cafe, superbe espace cool & chill, où la culture surf est un art de vivre! Dans un décor lumineux, on déguste un petit Bali Bowl végétalien, dont le secret repose dans son riz à la noix de coco. Trop bon! Autre adresse bien gourmande du coin : le Bon Vivant et son bol fermier de légumes de saison croquants, noix, feta et vinaigrette au vin rouge et échalotes. Quitte à découvrir un Montréal plus local, continuez dans Pointe-Saint-Charles, au Café Bloom, où vous vous régalerez du Bol Bloom : un taboulé de quinoa et céleri, pleurotes sautés à l’ail, œuf mollet, salsa de maïs et concombre, carottes nantaises marinées, salade de chou au sésame, roquette, épinards, et brochette de poulet si vous le désirez.

LE BOL D’AÇAÏ ET DE GRUAU

La nouvelle vedette du déjeuner, c’est lui! La baie d’açaï est un « superfruit » antioxydant que les Brésiliens ont baptisé « arbre de vie ». Pour faire le plein d’énergie, on y mélange par exemple des bananes, des graines de chia, de la noix de coco et du granola. Nos préférés sont chez Crudessence, au September Café, au Venice, chez JusPur, et au Bélem Café & Yoga.

bol acai montreal crudessence

Pour un bon bol de gruau, une autre tendance culinaire qui se dessine doucement, mais sûrement, on file au Buck 15, café couru du quartier Saint-Henri où l’on dévore le sleepover porridge, un « gruau de la nuit » au spéculoos, fruits, noix et sirop d’érable. On fait escale sinon au Marché Jean-Talon chez Gruo, un bar à céréales éphémère en place jusqu’au 28 août, où l’on sert cinq choix de gruaux de luxe.

gruau montreal buck 15

Crédits photo : Venice MTL, Copper Branch, Susan Moss pour Tourisme Montréal, Laure Juilliard, Café Résonance!, CrudessenceBuck15 Espresso

Article originellement écrit pour Tourisme Montréal et réadapté ici. 



Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *