Culture

Le Montréal d’Azamit

Publié Tue, 25 Aug 2015 10:58:12 +0000, par Laure Juilliard, dans Lifestyle

azamit pop up home

Cet article a originellement été écrit pour Tourisme Montréal.

Azamit, c’est tout d’abord une voix. Ronde, grave et posée, ponctuée de grands éclats de rire. C’est un physique. Une longue liane brune d’origine érythréenne, tout en finesse et en grâce. C’est un style. Unique, à part, pointu. Et c’est une philosophie de vie axée sur la rencontre, la collaboration, le partage, le respect, la découverte et la stimulation créative et intellectuelle. Montréalaise depuis 25 ans, Azamit baigne depuis toujours dans l’univers de la mode. Après des études en design de mode au Collège Lasalle et en fibres et textile à l’École supérieure des arts appliqués Duperré, elle fait ses débuts comme mannequin pour se tourner très vite vers le stylisme, un métier qu’elle choisit par passion et qu’elle exerce depuis plus de 15 ans. Dans son quotidien tourbillonnant, accompagnée de son adorable lévrier italien Tsuki Chichin, elle enchaine les campagnes de publicité et les éditoriaux dans de prestigieux magazines de mode (ELLE Québec, ELLE Canada, Dress To Kill, etc.)

tsuki levrier italien

Chemin faisant, elle se lie d’amitié avec des designers montréalais et, en voulant dépanner une amie joaillière, fonde le souk @ sat. C’était il y a 13 ans. Depuis, l’événement est devenu  l’un des marchés locaux les plus avant-gardistes de l’industrie et l’un des plus courus du public. Avec cette casquette de commissaire doublée d’une grande témérité et de beaucoup de patience, Azamit se fait un devoir, de pousser et mettre en avant les talents d’ici. « J’aime donner de la valeur à un produit et l’élever », nous confie-t-elle dans l’entrevue qu’elle a bien voulu nous accorder dans son emploi du temps de ministre. Rencontre avec une personnalité tenace et audacieuse, qui nous livre un guide très complet de son Montréal créatif.

vieux montreal eva blue

Comment définirais-tu le style de Montréal?

Je trouve que Montréal a une vibe plutôt qu’un style. C’est un esprit. Le style se recopie alors qu’ici, les gens se ressourcent avec de l’authentique. C’est une atmosphère que l’on retrouve peu à travers le monde, à la fois laid back, familiale et créative.

Quel est ton meilleur souvenir montréalais?

Montréal a une aura poétique. Chaque printemps est un nouveau début, une renaissance : tu retombes en amour avec la ville, tu as la sensation de repartir de zéro. Montréal est aussi crazy. Au début des années 90, il y avait des soirées underground et des Drag Queens party incroyables. C’était les soirées au K.O.X, au Squeez, au Métropolis et à la SAT à ses tout débuts, du temps où elle était encore sur Sainte-Catherine et que Bruno du Laïka faisait bouger avec une programmation allumée.

azamit pop up home frederic bouchard

Ton prochain grand projet?

Tout sera bientôt sur Azamit Projects. Une belle collaboration avec des artistes d’ici; un projet inspiré de la ville, du design montréalais et le fruit de 15 ans de collaboration, de passion, de stylisme, de sélection et de direction artistique. Azamit Pop-Up Home que j’ai organisé en juillet dernier n’est qu’un avant-goût, une goutte, par rapport à l’ampleur du projet que je prépare! J’ai très hâte!

Quelques artisans et créateurs montréalais que tu recommandes pour…

Les vêtements

Unttld
Tavan & Mitto
Rad Hourani
Denis Gagnon
Travis Taddeo
Pedram Karimi

Les bijoux

Arielle de Pinto
Harakiri
Lalayeah
Gabrielle Desmarais
Arc Jewellery
Lauren Klassen

Les accessoires

LaRose Paris
String Theory
Woolfell
Brethren
Want Essentials

Le design

Lambert et Fils
Atelier Mÿm
Ceramik B.
Atelier Make
Objets Mécaniques
MPGMB
Coop Établi
Pascale Girardin

Où peut-on te trouver à Montréal pour…

cafe italia susan moss

Prendre un café?

Au Café Olimpico pour son côté laid back.

Au Caffè Italia où j’adore être entourée par de vrais Italiens.

Au Campanelli parce que j’adore le coin (NDLR le quartier Saint-Henri) et manger un très bon petit sandwich à côté.

cafe parvis

Luncher?

Le Falco, Olive & Gourmando, le Café Parvis et le Lawrence. Ce sont des lieux sans prétention, très down to earth, relaxants et pleins de vie où la qualité de la nourriture est toujours là. Ces endroits te donnent envie d’y rester des heures.

Kazu Montreal
Souper?

L’Hôtel Herman, Le Serpent, le Kazu, le Bremner, le Liverpool et Le Filet. J’adore boire du vin tout en grignotant des plats d’une excellente qualité. Mon grand coup de cœur, c’est le Kazu où j’ai vraiment l’impression d’être en voyage au Japon, au cœur d’une isakaya locale.

laika susan moss

Boire un verre?

Le Laïka, le Big in Japan, le Majestique, le bar Emerald (5295, avenue du Parc), le Alexandraplatz et Le Vin Papillon. Des lieux sans chichi, très simples où le vin est bon et où je peux toujours grignoter en même temps.

hotel gault montreal

Faire une rencontre professionnelle?

Toujours ces trois endroits : l’Hôtel Gault pour le lunch, le Laïka et la Taverne Square Dominion.

michel brisson montreal

Magasiner?

Les Étoffes pour leur sélection hallucinante et très pointue.

Michel Brisson qui est selon moi l’un des meilleurs magasins pour homme en ville.

Cahier d’Exercices pour leur magnifique sélection luxueuse.

Drawn & Quarterly : c’est un bonheur de se perdre dans cette librairie.

Savoie & Fils pour le côté très mâle et où l’on peut aussi s’arrêter boire un café.

Éditions de robe pour trouver LA robe. Une boutique top avec une sélection allant du casual au très chic.

Off the Hook pour le streetwear et les runnings pour homme et femme. Cette boutique fait aussi de superbes collaborations exclusives.

Want Apothecary pour sa modernité.

Et aussi la toute nouvelle boutique Édition objets choisis et À table tout le monde.

nuit blanche susan moss

Que doit ne pas manquer un visiteur à Montréal…

L’automne : faire les cafés et se promener dans les parcs. La ville se teinte d’un air très nostalgique à cette période de l’année.

L’hiver : faire la Nuit blanche et découvrir Art Souterrain. Il faut aussi vivre l’abondance de la cabane à sucre du Pied de Cochon et faire un tour au souk @ sat.

L’été : À chacun de trouver son festival! Personnellement, c’est Osheaga qui m’allume le plus. J’ai eu un coup de cœur pour le Village au Pied-du-Courant, dont c’était la deuxième édition cette année. Il faut aussi se promener au Marché Jean-Talon, visiter la serre de Westmount et s’écraser dans un parc, vraie tradition montréalaise. Je recommande notamment le parc Outremont, mon préféré.

Le printemps : découvrir les 21 Balançoires créées par Daily tous les jours sur la Promenade des Artistes.

Tout au long de l’année : voir Habitat 67 et la Biosphère sur l’île Sainte-Hélène. Visiter les musées et les galeries d’art, notamment le Centre Phi, la DHC/ART, l’Arsenal, le Musée d’art contemporain et le Centre Canadien d’Architecture. Et ponctuer le tout au Bagel Saint-Viateur, véritable institution du Mile End.

bota bota susan moss

Quels sont les quartiers que tu recommanderais?

Le Vieux-Montréal pour son côté européen, ses terrasses avec vue sur l’eau, les promenades sur le Vieux-Port et les spas Bota Bota et Scandinave Les Bains.

Le parc Jean-Drapeau pour une expérience architecturale et un pique-nique avec vue sur le centre-ville.

La Petite Bourgogne et Saint-Henri : les nouveaux quartiers. Une balade à vélo le long du Canal-de-Lachine s’impose.

Westmount et le centre-ville pour une expérience chic et culturelle.

Le Plateau, « la Main », pour une vibe artsy doublée d’une promenade « nature » au cœur du mont Royal jusqu’au Belvédère.

Le Mile End pour un concentré hipster et le Mile Ex, quartier des architectes et des restaurants qui sortent des sentiers battus.

La Petite Italie et Villeray pour une ambiance familiale, locale : très authentique.


Vos Commentaires

1 commentaire

Très sympa toutes ces adresse! ca à l’air super!

Commentaire de P&F, le 25 août 2015

Ajouter un nouveau commentaire

Votre courriel n'est jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués de *